mardi 4 décembre 2007

En voyage à Saint-Petersbourg: premières impressions

Je n'étais encore jamais partie aussi loin au Nord de Berlin, surtout pas en hiver. Ma première rencontre avec l'Europe de l'Est post-communiste fût un week-end en République Tchèque et sa capitale, la ville aux cent clochers. Déjà j'avais été frappée par la beauté et la richesse culturelle de cette capitale, mais aussi attristée par la pauvreté des quartiers alentours. Ce voyage ci m'a poussée jusqu'aux portes de la Scandinavie, au bord du Golfe de Finlande, dans une ville comptant elle aussi un grand nombre de clochers.

Au bord du Golfe de Finlande*

Il est 15h30, l'avion vient juste de se poser sur le tarmac et déjà l'obscurité commence à nous envelopper. Les journées du mois de décembre sont les plus courtes, elles durent environ 6h. Le soleil est très timide et bien qu'il soit reflété par les églises et les monuments les plus imposants, il ne s'aventure jamais très haut dans le ciel. La température moyenne est de -5°C mais le ressenti bien plus froid à cause de l'humidité, mes collants sont malheureusement encore cachés au fond de la valise.

L'Ermitage, ancien palais d'hiver des tsars de Russie, aujourd'hui l'un des plus grands musées au monde comptabilisant environ 3,000 pièces*

A peine montée à l'avant du bus censé nous conduire à l'hôtel situé au Nord de la ville, je dois faire face à mon premier choc culturel en essayant désespérément de mettre ma ceinture. Le chauffeur me regarde d'un oeil mauvais en m'annonçant: "No, no, I drive good !". Apparemment je l'ai vexé...

Une datcha, maison typique des campagne russes

Pendant le trajet il essaya tant bien que mal de jouer le guide touristique dans un langage incompréhensible, un mélange de russe, d'anglais et d'allemand. Je fais semblant de l'écouter attentivement en souriant bêtement à chaque fois qu'il attend une réponse. A son tour de m'insulter: "Do you speak english ?!?", C'était mérité...

Flamme éternelle en souvenir des révolutionnaires de 1917*

Malgré la faiblesse du marquage au sol et une conduite plutôt agressive de tous les côtés la route se poursuit sans incident à travers la ville encombrée à l'heure de pointe. La traversée de Saint-Petersbourg est fascinante, nous passons d'une banlieue morose dans laquelle dorment les travailleurs, communément appelé la cité des fourmis, à la magie des églises et des immeubles baroques éclairés de toutes parts.

Sur la Néva

Nous sommes arrêtés au feu rouge, le chauffeur m'interpelle en me faisant signe de regarder à droite. Nous démarrons doucement, et là, au bout du petit canal que nous sommes en train de franchir, apparaît la fabuleuse église Saint-Sauveur-sur-le-sang-Versé. Cette église aux bulbes colorés et dorés a été construite en 1881, à l'endroit où l'empereur Alexandre II de Russie fût victime d'un attentat perpétré par un révolutionnaire polonais.

*

Je ne sais pas lire l'alphabet cyrillique, heureusement mes accompagnateurs sont plus calés. Partout les affiches de propagande électorale pour les législatives louent la qualité de vie promise par Poutine, l'enfant de Saint-Petersbourg. Les élections ont eu lieu dimanche dernier et comme vous avez pu le constater les résultats sont très controversés...

La Néva, principal fleuve de la Russie occidentale qui se jette dans la mer Baltique par le delta de Saint-Petersbourg est à moitié gelée, les plaques de glaces flottantes sont impressionnantes. Comme nous aurons l'occasion de l'observer quelques jours plus tard, certaines grand-mères Russes élevées à la dure en profitent pour piquer une tête (véridique!) et faire quelques exercices. D'autres, tels les pêcheurs, marchent sur la glace et y percent de larges trous. Ils tentent leur chance afin de s'octroyer un dîner digne de ce nom.


La cathédrale Pierre et Paul et sa forteresse*

Il est 18h30, il fait nuit noire, d'énormes flocons flottent partout autour de nous, la vétusté du véhicule qui nous transporte ne m'inspire pas confiance. J'observe les enfants marchant dans la rue, leurs petites mains emmitouflées dans de grosses moufles en laine. Comme cela doit être difficile de grandir ici...


Ce billet est dédié à mon petit frère Stéphane,
né à Saint-Petersbourg le 8 mars 1993
.

*Les photos accompagnées d'un astérix ont été prises par mon collègue Rainer car elles sont toutes bien plus belles que les miennes.

22 commentaires:

Bolli a dit…

Nix mit Wanne-Eickel, wow, carrément Saint Pétersbourg!!!!!
Qelle chance....Okay, war für die Arbeit, aber dennoch!!!!

Tolle Bilder! Bei den warmen 15° hier.....
Dein Bruder ist in St. Pétersburg geboren? Lustig!
Na denn, stroo, was sagen die noch zu chin chin?!!

Lisanka a dit…

que d'émotion à la lecture de ce pays! Profite de ce pays, qui est un peu le mien dont je garde les yeux et le vague à l'âme bleu! Tu me raconteras!

Merci pour ce beau billet,

Lisanka
http://cuisinezenwg.canalblog.com/

Miss Lola a dit…

Je ne sais comment dire il y a une beauté, une tristesse et une sorte de mélancolie dans ces jolies photos. Bon voyage!

Flo Bretzel a dit…

C'est une ville que je rêve de visiter.

Sophie a dit…

Une belle introduction pour un voyage très prochain dans ces contrées. Merci.

Clairechen a dit…

Je suis tout émue.... tu étais donc partie si loin... Ton récit, les photos, c'est.... WAOW!! Tu vois pour une fois, je ne trouve pas les mots......
Ton petit frère est né à St. Petersburg??? Il faut que tu m'en racontes plus....... Bisous

Lolotte a dit…

Wow, alors la, je suis tres tres tres jalouse! Je reve d'aller a St Petersbourg! Merci de m'avoir fait rever un peu;-) Bises.
http://blogalolotte.canalblog.com

Rosa's Yummy Yums a dit…

Wahou, quel beau voyage! Merci de partager avec nous tes splendides photos! En l'espace d'un instant tu m'as fait voyager très loin ;-P...
J'adore la deuxième photo. Si atmosphérique et un brin nostalgique.

Bises,

Rosa

Chrystel a dit…

Tes photos me laissent toute rêveuse. Quel merveilleux pays ce doit être !
Chrys

steph a dit…

merci`j'adore c'est trop beau
j'espère que ton voyage c'est bien passer;);)
PS:je suis né le 8 mars et non pas le 28 ou le 25 je n'ai pas réussi à lire ;))

Tara a dit…

Comme c'est beau ! Merci pour ce voyage : les photos, ton récit ...
Quelle poésie !

mickymath a dit…

quelles superbes photos, bravo!! bises micky

Tit' a dit…

Le... le rêve !

Anonyme a dit…

merci Marion pour ce petit cours d'histoire, géographie, architecture...
ta narration nous envoûte, tu nous fais tellement partager d' émotions

"merci j'adore c'est trop beau" , c'est exprimé simplement en quelques mots comme un bel et imposant témoignage d'affection et d'attachement

mg

Flo a dit…

Tu me fais remonter dix ans en arrière ... ce que j'ai aimé cette ville !!! Merci pour les photos bizzz Flo

Sylvie a dit…

J'ai visité St Petersbourg et tout comme toi j'ai adoré ;o)
Tes photos sont superbes !

http://sylcuisine.canalblog.com

JvH a dit…

Quel beau voyage tu nous fais faire là! J'aime beaucoup la photo de la datcha, on dirait la maison de baba-yaga qui était dessinée dans un de mes livres d'enfant!

Marie-Thé a dit…

Quelle belle ville ! je rêve devant mon écran avec de si belles photos on s'y croirait! je prends quelques blinis!

guylaine a dit…

Merci pour toutes ces jolies photos plus belles les unes que les autres !

Zulie a dit…

ça fait plaisir de revoir des photos de ce beau pays, la Russie. Je t'embrasse ma soeurette.

Auralyn a dit…

Quelles photos magnifiques!!! Tu me fais rever avec tes images de Russie, la cabane sous la neige, les palais, les poupees russes... J'ai toujours eu envie de visiter. merci pour le voyage...

Franck a dit…

Très sympa cette visite virtuelle de Saint-Pétersbourg!

Bonne continuation.

Blog Widget by LinkWithin