mardi 15 janvier 2008

Risotto fèves & estragon, pancetta grillée

Quand vous n'arrivez pas à vous sortir une sale histoire de la tête qu'est-ce que vous faites vous?

Moi ce soir par exemple j'ai pétri une pâte à pain à la main pendant longtemps, très longtemps... Au moins 750g d'un mélange de farine, eau et levure qui a besoin d'être malaxé, roulé, compressé... incomparable avec la boule anti-stress... croyez-moi cette activité là est faite pour se passer les nerfs!
Après, lorsque votre pain aura suffisamment gonflé vous pourrez même lui donner la forme qui vous convient pour vous marrer un peu, c'est la phase de décompression;) À bon entendeur...

Entre la première et la deuxième étape de levage du pain vous pouvez vous préparer un p'tit risotto, pour cette recette là il faudra touiller pendant un moment jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le bouillon, parfait pour compléter le pétrissage relaxant :-)

Risotto fèves & estragon:
Pour 2 personnes.

  • 120g de riz Arborio ou équivalent
  • 400g de fèves (avec leurs cosses)
  • 1 belle échalote
  • 20g de parmesan
  • 10g de beurre
  • 600ml de bouillon de légumes
  • 10cl de vin blanc sec
  • quelques tiges d'estragon
  • poivre
Dans une casserole à fond épais faites fondre le beurre. Sur feu doux faites-y revenir l'échalote jusqu'à ce qu'elle soit fondante. Ajoutez le riz et dorez-le sur toutes ses faces. Versez le vin blanc et laissez mijoter en remuant régulièrement avec une cuillère en bois jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide. Faites de même avec le bouillon en le versant petit à petit sur le risotto.

Pendant ce temps faites cuire les fèves pendant 5 minutes dans une casserole d'eau bouillante. Passez-les sous l'eau froide en fin de cuisson afin qu'elles ne perdent pas leur coloration. Râpez le parmesan et faites griller une belle tranche de pancetta. Ciselez les tiges d'estragon.

Lorsque le risotto a bu tout le bouillon ajoutez-y le parmesan râpé, l'estragon et les fèves. Poivrez et servez bien chaud dans des bols avec la pancetta grillée.


11 commentaires:

CoinCoin a dit…

Humm...
Ce risotto me plaît énormément, je note la recette !

Lolotte a dit…

Je n'aime pas beaucoup le risotto mais ce que tu as mis dedans, j'adore! J'espere que ce n'est pas la "sale histoire" de l'autre jour qui te trotte encore dans la tete.
Gros bisous en tous cas, et si besoin, je veux bien t'aider a te destresser si tu m'envoies un bon pain (de campagne je precise...).

Cherout a dit…

Excellente idée. L'estragon doit donner un goût intéressant à un plat "classique", mais que l'on peut, comme les pâtes, accomoder de millions de manières différentes.

Fabienne a dit…

Quelle excellente manière de lutter contre le stress...
J'adore ton risotto ...

Flo Bretzel a dit…

Miam. Et ton estragon, tu le trouves où, au Viktualienmarkt?

Tara a dit…

Ta recette et ses conseils me donnent presue envie d'avoir les idées noires.
jolie façon de chasser tout ce qui nous ronge parfois : vive le pétrisssage !

bolli a dit…

Mais dis-moi, on trouve des fêves fraiches à Munich?
Ici, ras. Et pourtant, je les aime beaucoup!!!!
Donc, ton risotto me plaît forcement!!!!!!!!!!!!

Clairechen a dit…

Comme Bolli: Où as tu trouvé des fèves!!! Je n'en trouve nul part ici!!!! Trop jalouse!!!!
Si j'en trouve, promis je fais ton risotto!

savoureusesaveur a dit…

je rêve ou bien elles sont vraiment fraîches tes fèves??? Comme clairechen: quelle chance tu as! En plus ce petit risotto me conviendrait parfaitement! Bises

Claire a dit…

Moi qui adore les risotto aux légumes je sens que je vais vite me laisser tenter!

philippe a dit…

c est quoi cette arnaque??? j ai jamais mange ca moi !!!

Blog Widget by LinkWithin