lundi 3 septembre 2007

Dorade, coriandre & sel de guérande pour un casse-croûte peu conventionnel...

Êtes-vous adapte de poisson ? En particulier de ceux qui ont gardé tous leurs atours: tête, queue, nageoires et écailles ? Si oui, cette recette va certainement vous plaire... elle est d'une simplicité exemplaire, la texture très tendre de la dorade est préservée, le sel et la coriandre parfument merveilleusement sa chair et la préparation est très ludique ! Pour éveiller l'enfant curieux qui sommeille en vous et satisfaire vos papilles de la mer, suivez le guide...

Dorade en croûte de sel à la coriandre pour 2 personnes:

  • 1 dorade
  • 1kg de sel de mer
  • des graines de coriandre
  • un bouquet de coriandre
  • 1 jus de citron
  • 2 càs d'huile d'olive
  • poivre du moulin
La recette provient d'un ancien numéro de "Elle à Table", celui du moi de mai, le "Rouget barbet en croûte de sel anisée". Dans le petit encadré en-dessous, l'auteur indiquait que l'on pouvait faire la même chose avec une dorade, et remplacer le fenouil par de la coriandre. Comme je suis une inconditionnelle de cette merveilleuse herbe et des ces graines, je n'ai pas pu résister... et le résultat m'a énormément satisfaite ! D'autant plus que côté photos, je me suis régalée...;)

Commençons par le commencement: demandez à votre poissonnier de vider la dorade mais sans l'écailler ! Les écailles protègerons la chair du poisson de l'agression du sel...


Elle est pas jolie comme tout ma dorade ;) ? J'ai une autre photo que je n'ai pas osé mettre de peur de vous effrayer...

Voici le reste des ingrédients: sur le petit pot il y a écrit "Kisnis Bütün" qui signifie "graines de coriandre" en turc... ;)


Commencez par farcir la jolie dame avec des feuilles de coriandre, quelques graines de coriandre et du poivre...


Mélangez 2 cuillères à soupe de graines de coriandre au paquet de sel. Étalez une première couche de sel aromatisé au fond du plat (si possible autre qu'un plat à tarte...), cela correspond à un peu moins de la moitié du kilo de sel. Puis déposer la dorade sur cette première couche de sel...


Recouvrez entièrement la dorade du reste de sel en vous assurant qu'elle est bien cachée (si possible avec la queue...) et tassez le tout avec vos petites mimines...


Enfournez dans le four préalablement chauffé à 200°C. Comptez 20 minutes pour une chaire encore un peu crue à l'arrête, 25 minutes si vous préférez le poisson bien cuit.

Pendant ce temps, préparez une petite sauce: mélangez une cuillère à café de graines de coriandre écrasées avec un jus de citron et 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Poivrez et faites chauffer dans une petite casserole à feu très doux...

Au bout des 20 ou 25 minutes, sortez la dorade du four et cassez la croûte ! Elle s'est solidifiée grâce à l'eau évaporée du poisson...

Enlevez délicatement la peau et le sel. Il faut mieux retirer complètement la dorade du plat afin d'éviter que les grains de sel ne se mêlent trop à sa chair. Détaillez en filets et arrosez de sauce à la coriandre...


Accompagnez de petites pommes de terre grenailles cuites dans l'eau, puis sautées à la poêle avec une gousse d'ail écrasée. Parsemez de coriandre fraîche au dernier moment...

C'était vraiment génial !! La préparation très sympa... le cassage de croûte palpitant... la dégustation divine...

Aller une petite dernière pour la route...

10 commentaires:

Anonyme a dit…

j'ai été écroulée du début jusqu'à la fin par le discours circonstancié , photos à l'appui

Ote moi d'un doute, le gros sel n'est vraiment pas cher à Munich !

mg

Tara a dit…

C'est joli tout plein ! On se croirait au resto, sur les bords de la mer ...
J'adore la dernière photo ! Tu as l'air de t'être bien amusée avec cette belle dorade ! Pas évident les photos de poissons, mais tu t'en sors avec une classe folle !
En tout cas, je retiens l'idée, moi qui ai encore cinq kilos de gros sel, d'un automne d'enfer à Noirmoutier !
Merci à toi !

Enguerran a dit…

C'est vraiment amusant puisque nous aussi on avait de la dorade ce soir, mais en filets. Et je peux te dire que la tienne a d� �tre bien meilleure... Vraiment os� comme recette en plus !

Hélène (Cannes) a dit…

C'est un moyen parfait de la déguster, cette dorade ! Pas de grandes fioritures, que des goûts simples ... et bons ! La petite sauce, en plus doit être divine. Bravo !
Bises
Hélène

Marie-Thé a dit…

Je découvre ton blog, belle décomposition pour les explications c'est chouette j'adore le poisson et ta recette !!

fabienne a dit…

Un rien l'habille cette daurade...la croûte de sel se marie décidément à tant de chose que nous devrions avoir ce précieux sel dans nos réserves sans réserve! Merci de nous le rappeler.

Mamina a dit…

Tu veux que je te dise? Elle est parfaite et voilà que j'ai encore envie de dorade!

Lolotte a dit…

Cette derniere photo est vraiment fantastique! Dis donc, vous ne vous privez de rien! De la daurade, c'est tellement bon! Et la cuisson en croute de sel est particulierement delicate.

josephine51 a dit…

Je découvre ton blog et j'aime beaucoup ton idée pour préparer la dorade. En tout cas, ta description minutieuse donne envie d'essayer !!

josephine51 a dit…

Je découvre ton blog et j'aime beaucoup ton idée pour préparer la dorade. En tout cas, ta description minutieuse donne envie d'essayer !!

Blog Widget by LinkWithin